il est presque question de marmites et de soupes

Il y a quelques temps, je me plaignais de ridules autours des yeux, d’un teint un peu terne, j’étais à la recherche de lumière autour de mon visage. Pfeufff, c’était sans savoir ce que me réservait l’avenir, un teint froissé et marqué dès que je suis fatiguée, que mes nuits sont trop courtes ou que mon alimentation n’était pas très équilibré, et des rides! De vraies rides autours des yeux, de vraies rides profondes bien installées qui apparaissent lorsque je ris ou souris. Manque de bol, je manque d’ailleurs de bols dans tout les sens du terme, je suis un vrai chat noir et je n’ai plus de bol pour les petit-déjeuners, enfin je me disperse, revenons à mes sillons, j’aime rire et sourire. Malheureusement je ne sais que sourire avec mes yeux. Oui, je souris avec les yeux, je contracte mes zygomatiques, qui font remonter mes pommettes déjà très/trop ( à choisir en fonction de mon acceptation de moi du moment) saillantes et là : drame, les petits ruissellements se sont transformés en ruisseaux. Je pourrai ne pas sourire, ou ne pas rire, mais cela me rendrait fortement moins sympathique, et j’ai toujours misé sur mon côté sympa. Je n’enseigne pas la matière qui a la réputation d’être la plus cool, pourtant la majorité des germanistes sont des gens très fun, dans les pays germanophones, on sait vraiment faire la fête et déconner, pour lâcher un peu la soupape de tant de sérieux et de rigueur. J’enseigne à la pseudo élite du collège, je suis moi-même issue de la pseudo élite, et comme l’allemand est une langue rigoureuse, je suis très exigeante et n’accepte pas « l’à peu près », voilà pourquoi je dois être souriante.

Cela ne date pas d’hier, ni d’aujourd’hui, j’ai toujours pensé que je ne devais pas miser sur mon physique, par complexe idiot, car parait-il que j’ai le ratio taille-hanches idéal, et que les hommes préfèrent en fait les blondes, je n’invente rien, j’ai entendu ça lors d’une conférence de psychologie cognitive retransmise sur France Culture qui s’intéressait au mécanisme de la séduction, mais moi j’ai toujours pensé que je n’étais pas celle que l’on regarde; et comme en plus je suis une « pseudo »-intello, qui a toujours eu tendance à tout intellectualiser, _je ne vous raconte même pas comme j’ai « kiffé », comme dirait mes élèves le jour où j’ai découvert la sociologie, et les autres sciences humaines au lycée, on pouvait presque tout expliquer !_ il fallait que je me montre au moins souriante et que je rigole de bon cœur aux blagues pas forcément marrante des autres. La fille de capitaine et de prof de maths se devait de ne pas être snob. Une autre fois, je vous parlerai du poids du milieu social. Peut-être mes rides viennent-elles de là: trop de timidité et de manque de confiance en moi.

Le paradoxe, mais je ne suis que paradoxe, est lorsque j’étais belle mignonne et mince et que je n’en avais pas conscience, je m’en fichais un peu, résignée à être autre chose, je cherchais juste à être intelligente, ou du moins à prouver que j’étais intelligente. Maintenant que je ne suis pas plus intelligente, mais que j’ai la reconnaissance de mes pairs, et de petits êtres en construction pour qui je ne suis que piliers de savoirs, j’aimerai bien être « un peu » belle, parce que je commence à me faner, ou alors c’est la crise de la quarantaine qui débute avec quelques années d’avance.

Mais ils paraient que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes …

Aller demain après-midi, je n’ai pas cours, je file à la pharmacie, m’acheter un contour des yeux défroissant, lissant et qui promet de me donner un regard frais et lumineux, parce qu’il parait aussi que le regard est hyper important, en plus des cheveux, des seins, des fesses, du ratio taille-hanches, … Faudrait pas que l’Homme me fasse une crise de la quarantaine, surtout qu’il vient lui d’avoir 40 ans, et qu’il parte avec une plus jeune et plus fraîche.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ma vie de Maman, Sans catégorie parce qu'on ne peut pas tout mettre dans des cases

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s