Archives mensuelles : octobre 2017

30 cm

Ne vous méprenez pas quant au titre de mon article, il ne sera ici que question de cheveux. Mes cheveux et moi, tout une histoire, que dis-je un poème, et je suis très difficile en poésie… Mes cheveux font ma fierté, depuis toute petite on ne cesse de me dire que j’ai de beaux cheveux, une belle qualité, un beau blond cendré naturellement méché, alors comment ne pas devenir légèrement obsédé par cet atout féminin … Après 1 an à ne pas les changer, à retrouver ma couleur naturelle, à les laisser vivre leur vie, à juste couper les pointes de temps en temps, voilà que j’ai envie de changer leur couleur. Mais à chaque fois que je le dis, on me répond instantanément « oh non, ta couleur est joli! » ou « oh pourquoi ça te va si bien! » Ouais culpabilisez moi, comme si c’était si facile de changer de casque … Et puis j’ai fini par céder aux sirènes d’Instagram et de ses influenceuses et, armée de mon album Pinterest, sur un coup de tête, délestée des nénettes, je suis allée chez le coiffeur et j’ai fait couper. J’ai fait rendre légèrement plus naturelle ma couleur naturelle, fonçant légèrement quelques longueurs trop affadis par le soleil et puis voilà, elle a pris ses ciseaux et m’a enlevé une petite trentaine de centimètres. Maintenant je fais partie de la grande tribu des filles au carré plongeant, flou.

Et puis de toute façon ça repousse, et les miens poussent vite.

 

Lire la suite

Publicités

1 commentaire

Classé dans Beauté, Mode

Ca faisait longtemps !

Ca faisait longtemps que j’avais envie de revenir écrire ici, et écrire tout court. Happée par une vie trépidante ( voiture, boulot, dodo), une vie sociale intense, par mille projets plus fous les uns que les autres (créer des patrons à partir de modèles canons trop chers pour ma bourse de petite prof certifiée, tricoter une couverture bébé en 3, ranger la pièce débarras pour en faire ENFIN le bureau-chambre d’amis et déménager l’actuel bureau-chambre d’amis pour y installer la Mini, entretenir un jardin, la maison, lire, etc), par deux morveuses et un homme ne pouvant vivre sans moi, j’avais petit à petit délaissé ce moyen d’expression. Lentement je suis allée, comme beaucoup de blogueuses vers instagram, mais autant je peux passer trop de temps à zieuter sur Insta, et me frustrer et, me trouver trop moche, trop nulle et pas stylée, autant je n’ai pas vraiment accroché et jamais trop publié, pas assez de textes à mon goût, trop de superficialités.

Ca faisait longtemps que vous chers lecteurs vous vous demandiez si j’avais enfin fini ma quête du fond de teint parfait (toujours pas), si les Nenettes étaient toujours aussi vives (oui ), si notre vie de famille était toujours aussi comique (en réalité, elle est épuisante, l’art du récit …), si j’étais toujours aussi indécise, dépensière (choisir c’est renoncé et je suis tenace), accro au shopping ( s’il n’y avait que le shopping…), si l’Homme était toujours aussi mince et nonchalant ( et bien il a pris un sacré coup de vieux, on en reparlera prochainement #smileydiablotin), si j’avais enfin perdu mes kilo de grossesse ( yessssssssssss!!!, au bout de 4 ans, il était temps #quileutcru), …

J’ai donc décidé de rependre ma bulle égocentrique virtuelle, parait que c’est bon pour l’équilibre psychique.

2 Commentaires

8 octobre 2017 · 7 h 13 min