i leb noch !

Contrairement aux apparences, je suis toujours en vie, même si parfois je me demande ce qu’il m’arrive, je n’ai plus toujours l’impression d’être moi, pour preuve, j’ai hésité à acheter une paire de ballerine cendrillon Repetto à 50 euros, parce qu’elles étaient vernis bleu gitan, que je voulais des nudes en chèvre ou éventuellement des camels en veau nappa. Même la Mini m’a dit « Maman, elles sont trop belles, prends les, comme ça tu auras des roses et des bleus ! » Oui voilà des roses et puis une paire de bleu vernis et pas de rose clair, ni de camel, et avec quoi vais-je mettre les bleus ? Et avec tout le bleu que je porte si ce n’est pas le même bleu est-ce que ça ira ? « Bon Maman, tu les prends tes chaussures ? » L’impatience de la Mini m’a rappelé que j’étais là pour lui trouver une robe ( que l’on n’a pas trouvé), et pas pour réfléchir à des ballerines pour moi. Je suis repartie, mais elles m’ont trotté dans l’esprit tout le week-end, et au fur et à mesure que j’y pensais, plein d’idées d’association me venaient, et au fur et à mesure que j’ouvrais mon placard à chaussures, je regardais mes ballerines rouges très fatiguées, me persuadant, et montrant à l’Homme, que cet achat ne serait pas du tout superflu. Mardi j’y suis retournée, mais comme m’a dit la vendeuse « Il ne me restait qu’un 38 et même si la couleur n’est pas de cette année, des Repetto cendrillon à 50 euros au lieu de 190 euros, ça ne reste pas !  » Il n’y a qu’un esprit fatiguée, embrumée et perdue pour émettre une quelconque hésitation face à une telle affaire.

Je suis donc très fatiguée, mais personne n’en doutait, j’ai des tonnes d’exemples qui le prouve mais celui-ci est celui qui m’a le plus affectée, me serais-je oubliée ? Il ne manquerait plus que je sorte avec une marinière mise devant-derrière, ah non c’est fait ça aussi, je ne vous raconte pas l’hilarité de la Mini quand elle l’a découvert … Mes vacances ont été bénéfiques, je me suis reposée, je n’ai pas récupéré, mais, j’ai eu une vie : je suis allée manger au restaurant, j’ai fait les magasins pour le plaisir, j’ai regardé des films et même des trucs nuls et débiles à la TV, je suis allée au théâtre, j’ai tricoté sur mon canapé, j’ai bu du thé, je me suis occupée des nénettes, j’ai bricolé,  j’ai trouvé le temps d’aller chez le médecin pour moi, bref j’ai fait des choses simples mais je les ai faites une par une, en prenant le temps de les apprécier.

Craquerai-je / résisterai-je :

et parce qu’après m’être sevrée du brillant, j’y reviens doucement, et que j’ai toujours aimé les babies … lio argent 195

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Mode, Sans catégorie parce qu'on ne peut pas tout mettre dans des cases

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s