Archives mensuelles : juillet 2014

Le bonheur indescriptible de la fille qui re-rentre dans son jean’s Diesel !

Vendredi matin, j’ai eu une espèce de lubie, je voulais à tout prix mettre un jean’s bootcut brut, peut-être le temps gris ou alors c’était l’effet « dernier jour d’école maternelle de la Mini » Où est passé mon bébééééé ?!?!!!

Je fouille donc dans les tréfonds de mon placard et en ressors mon seul jean’s bootcut brut, mon Diesel. Là une petite voix me dit  » ne l’essaye pas tu vas encore te faire mal ! » , mais n’écoutant que mon envie, je le sors et le passe sans grand espoir et là, le choc, j’y rentre ! Il me serre un peu mais je peux ENFIN le remettre. Je suis donc hyper motivée pour continuer à faire attention, et je devrais atteindre mon objectif, avoir retrouver mon poids d’avant la Puce d’ici 2 mois, soit pour la reprise du boulot. En ce qui concerne le poids d’avant la Mini,je vais me donner un peu plus de temps et procéder par étape, sinon le chiffre risque de me donner le vertige et me décourager.

Mon bonheur fut tel que je me suis même remise au sport. En vérité, c’est surtout pour perdre plus vite, parce que tout le monde médical s’évertue à me dire qu »il n’y a que le sport qui pourra faire déstocker les kg de grossesses  » et pour me remettre en forme avant de me réinscrire à des cours, car je n’ai pas envie d’être larguée. N’ayant plus envie d’attendre que tout rentre dans l’ordre naturellement, la Puce a plus d’un an, je trouve que mes kg traînent depuis trop longtemps, j’ai perdu espoir en ma la nature, j’ai décidé de me (re)prendre en main. Mais combien de temps vais-je tenir le rythme ?  Ne pas se décourager aux premières courbatures et punaise, j’ai des courbatures ! Je profite donc d’avoir du temps, des nénettes « lève-très-tôt » et de la fraîcheur matinale et, me fais ma séance quotidienne de 7h et des poussières jusqu’à 8 heures, soit une toute petite heure par jour ( environ 3/4 h). Paraît-il qu’à jeun, on puise dans les réserves, le sport me réveille plus qu’il ne me fatigue, et l’effort me coupe l’appétit. Parfois la Mini m’accompagne, parfois elle se contente de me regarder avachie sur le canapé et de faire des commentaires …

La Mini, le premier matin en train de faire du sport avec moi: Oh Maman, on fait du sport en pyjama !

Moi: non, moi j’ai une tenue de sport.

_ Ton t-shirt, oui mais pas ton pantalon !

_ non c’est un pantalon de sport.

_ Mais maman regarde tu as ton pantalon de pyjama !!

_ mais non c’est mon pantalon de yoga ! Et puis je n’ai pas dormi comme ça.

_ et alors pourquoi tu le mets pour dormir ou après ta douche le soir ? …

La Mini ne connaît pas le concept: un vêtement plusieurs utilités ou cela faisait vraiment trop longtemps que mes vêtements de sport ne me servaient plus à faire du sport …

 

Poster un commentaire

Classé dans Ma vie de Maman, Mode

Le galaktoboureko ne connait pas la crise

Dans mon frigo traînait de la pâte à filo, j’ai toujours de la pâte à filo dans le frigo au cas où une envie de strudl me prenne, mais il faisait trop chaud pour un Apfelstrudl, et comme c’est toujours une galère pour trouver l’équivalent du Topfen, pour le topfenstrudl, ( entre fromage blanc et fromage de campagne, en gros une sorte de brousse de lait de vache mais plus onctueuse), je me suis donc dit que j’allais faire un galaktoboureko ! Une bombe calorique grecque mais tellement bonne …

Il faut mieux faire le galaktobouriko, c’est comme la mayonnaise, quand on sait ce qu’il y a dedans, on hésite à se resservir.

Ingrédients :

  • 250g de pâte à filo
  • 1,25 l de lait
  • 200g de semoule fine ( avec de la floraline ça marche aussi)
  • entre 250g et 300g de sucre (selon si vous aimez les desserts sucrés ou très sucrés)
  • du citron ( moi je l’ai fait avec de la fleur d’oranger, je ne sais pas si c’est très grec mais je n’avais plus de citron et j’adore l’eau de fleur d’oranger )
  • du beurre, beaucoup de beurre
  • 3 jaunes d’œufs
  • de la cannelle
  • du miel ( 2 très grosses cuillères à soupe)
  • 250 ml d’eau

Préparation:

Dans une casserole à feu doux, portez à ébullition le lait et ajouter en pluie la semoule et le sucre. Remuez. Ajoutez le jus de citron (ou l’eau de fleur d’oranger). Prenez soin de toujours remuer ( comme pour la béchamel) afin que le mélange n’accroche pas. Quand le mélange obtenue ressemble à une crème pâtissière, retirez du feu et ajoutez les jaunes d’œufs préalablement battus. Mélangez et réservez.

Faites préchauffer le four à 200°C, beurrez un grand moule à gratin et mettez-y la moitié de la pâte à filo que vous badigeonnerez de beurre fondu feuille par feuille ( étape hyper importante).

Versez le mélange précédemment obtenue. Rajoutez le reste de pâte à filo, sans oublier le tartinage de beurre fondu sur chaque feuille. Humidifiez le dessus et laissez cuire environ 50 mn.

Pendant ce temps, préparez le sirop. Faites chauffer l’eau avec de la cannelle et du miel ( ou du sucre, mais le miel donne un goût spécial) On peut remplacer la cannelle par du jus de citron mais moi je l’aime bien avec de la cannelle.

Lorsque la chose est cuite, inondez de sirop. Laissez reposer à température ambiante puis quelques heures au frigo.

Dégustez froid.

2 Commentaires

Classé dans Cuisine