Archives mensuelles : mai 2013

Pièces montées, choux à la crème et tulle blanc

La saison des cérémonies a commencé. Prêtes pour le marathon de choux et de pièces montées ? Avez-vous l’estomac bien accroché et les jambes suffisamment drainé pour tenir des heures debout puis des heures assises à table ?

D’abord il y a le mois de mai, le mois des communions. Heureusement je n’ai pas d’enfants en âge de communier dans mon entourage. A partir de juin va commencer la saison des mariages et des baptêmes, et là il y en a pas mal.  Voici donc l’essentiel de ce qu’il vous faut pour supporter une si longue journée :

Une jolie robe de belle facture. Le tissu doit être suffisamment de bonne qualité pour ne pas sortir d’une voiture ou de table toute chiffonnée. Elle doit être à votre taille ni trop grande, ni trop serrée. Vous devez être bien dedans et elle doit vous mettre en valeur, même si vous n’êtes pas sensée être la plus belle. La reine de la journée rayonnera plus que vous alors vous devez vous aussi paraître apprêter, mais inutile de vous préciser qu’on se met un peu sur son 31 pour ces occasions.

Des chaussures avec un talon stable avec lesquelles vous n’avez jamais mal aux pieds. J’insiste sur le jamais car vous aurez mal aux pieds. Cela sera cependant du au fait que vous allez piétiner toute la journée et non à vos chaussures. Oubliez donc les chaussures qui vous font mal aux pieds rien qu’en les portant une heure chez vous ou pour aller chercher du pain. Vos pieds vous remercieront.

Une paire de chaussures de rechange. Celles qui vous sauveront en vous évitant de vous ridiculiser en marchant comme un robot ou en finissant pieds nus comme une romanichel, et il ne fait pas bon d’avoir l’allure d’une romanichel, un maquillage qui aura un peu coulé, un verre de trop qui vous fera oublié qui vous êtes, et hop vous vous retrouverez dans un avion avec 600 euros en poche pour un aller simple vers la Roumanie. Eviter aussi de troquer vos stilettos contre une paire de birkentsock ou de tropéziennes, ça casserait un mythe, même si vous êtes hyper à l’aise avec et vous pourriez finir par dire « allo quoi? » dans une émission de téléréalité. Choisissez plutôt une paire qui sera raccord avec votre tenue, et dans lesquelles vous serez bien ( des ballerines passent avec pratiquement tout et reste élégantes).

Le kit de survie. On n’oublie pas de glisser dans sa pochette dans laquelle rien ne rentre et qui vous fait regretter que votre bon gros sac fourre-tout ne fasse pas parti du dresscode, le kit de survie :

  • des médoc qui aident à mieux digérer,
  • des pansements pour les ampoules aux pieds,
  • du doliprane pour le mal de tête,
  • du serum physiologique pour se laver les yeux en cas de grand vent ou de poussière dans l’oeil,
  • son rouge à lèvres,
  • des lingettes matifiantes et surtout pas de poudre ou de fond de teint qui vous donnerez un teint trop chargé et affreux sur les photos.
  • sa carte d’identité ou son permis de conduire.
  • une bouteille d’eau pour ne pas vous déshydrater pendant le « très agréable » moment des photos. Prenez-en une grosse ou même deux car beaucoup de gens n’y auront pas pensé et vous vous sentirez obliger de partager votre eau, ce qui pourra aussi vous permettre de lier connaissance et de faire passer le temps plus rapidement.

Des lunettes de soleil. Elles vous éviterons d’avoir systématiquement les yeux plissés et de faire la grimace sur les photos parce que vous êtes éblouie par le soleil.

Une petite laine pour le soir. N’oubliez pas que même si vous mangez en intérieur et que vous ne fumez pas/plus ( bravo!), vous aurez envie de sortir un peu prendre l’air. Idem que pour les chaussures, on assortit sa petite laine avec sa tenue, un gros gilet n’est pas interdit mais il doit être dans les même tons que la robe ou rappelez la couleur des chaussures. 

On se fait une coiffure qui tienne et donc en fonction de sa nature de cheveux, pour que ça tienne toute la journée et ne pas avoir à se recoiffer, tout au plus un coup de brosse dans des cheveux lâchés.

Garder dans la voiture/le panier de la poussette, vous voyez que ça a du bon d’aller à une cérémonie avec son enfant en bas-âge, un sac avec la paire de chaussures de rechange, le kit de survie, la petite laine, et la brosse à cheveux, si vous avez opté pour des cheveux lâchés.

1 commentaire

Classé dans Ma vie de Maman, Mode

Tatoo ou t’as rien …

Mon titre est pourri je vous l’accorde mais j’avais envie de faire un jeu de mot pourri, petit rayon de soleil dans ma morne vie et dans la grisaille ambiante. Il ne fait pas beau. Il fait froid. On se croirait au mois de mars et non fin mai. La météo est raccord avec toutes les emmerdes qui nous tombent dessus, pot de sable contre pot de fer ( vous remarquerez que je n’ai même pas dit pot de terre …). Bref, la roue tournera, un jour. Pour l’instant on n’a rien, et moi, je n’ai même pas un tatouage.

La Mimi a une fascination pour les tatouages. Elle s’en fait régulièrement au stylo bic, et je ne vous raconte pas la galère pour le faire partir sous la douche. Elle regarde toujours avec envie les gens qui abordent de gros tatouages. J’essaie de l’en dissuader, mais elle a ses propres goûts, parfois très douteux. Les tatouages sont partout, il y a des gens tatoués à tous les coins de rue maintenant, ça ne m’aide pas. Lorsque j’avais 20 ans, j’en voulais un, maintenant que je suis vieille et conne, une jeune trentenaire branchée, et je trouve ça d’un commun… (air hype qui va avec, celui avec le regard qui part sur le côté). En comptant, je me suis aperçue avoir plus d’amis tatoués que non tatoués, ce qui ne m’aide pas vis à vis de la Mini. Grand moment de honte lorsqu’elle s’exclame:   » Ouah, t’as un tatouage ! C’est beau ! Air admiratif . Maman, elle aime pas. Elle trouve ça hyper moche. Elle en rajoute en plus !

Moue gênée de la dite Maman, soit moi. Regard vers moi du copain ou de la copine qui est généralement interloqué car notre génération doit aimer les tatouages. Papa aussi il en a un et Maman elle n’aime pas, mais ça la gêne pas.

– Stop ! Va jouer là-bas et laisse les adultes parlaient entre eux !

Ma seule issue de sortie. Le fait de n’être ni tatoué ni percé était-il pas maintenant la vraie rébellion ? Le temps que la Mini est l’âge, ça sera complètement ringard … Gniark gniark gniark !

Rappelons qu’avant, il y a fort longtemps, les tatouages étaient arborés par les marins, les bagnards, et les prostituées, puis par les « gros durs » ou ceux qui voulaient se la jouer « gros durs ». Le tatouage était une marque d’appartenance à un groupe social, à un groupe ethnique, à un statut social, et parfois un accessoire de beauté. Bref le tatouage avait un sens. Il doit encore avoir un sens et ne doit pas être fait à la légère. Les seuls tatouages que j’aime sont les tatouages de vrai rebelles, des tatouages revendicatifs, mais ça n’engage que moi : un code barre pour dénoncer notre société de consommation, je trouve ça cool. Les jeunes israéliens qui se tatouent le numéro de déporté de leur ancêtres, je trouve ça revendicatif et j’approuve, même si certains trouvent cela d’un goût douteux, moi je le trouve lourd de sens. Un tatouage doit avoir un sens, on le porte à vie, on ne peut jamais l’effacer complètement. Alors au lieu de faire l’erreur de votre vie qui pourrait vous coûtez cher en dermatologue et en psy, essayez plutôt les décalcomanies et les tatouages éphémères des studios de cinéma, vraiment réalistes et qui durent une dizaine de jours, mais surtout pas ceux au henné des marchés d’été hautement allergènes.  

Notes: Les fautes de syntaxe (oublie de la négation) sont de la Mini. L’auteur n’a pas tenu à les corriger afin de conserver l’originalité des propos.

Pas de photos pour illustrer cet article. Les fautives sont la Mini et à la Puce qui m’ont fait écourter le temps passé à rédiger cet article pour cause de pleurs et de bêtises incessantes.

2 Commentaires

Classé dans Ma vie de Maman, Sans catégorie parce qu'on ne peut pas tout mettre dans des cases

Avez-vous un sac cabas ?

« Avez-vous un sac cabas ? » est la réplique hyper énervante que j’entends lorsque je passe à une caisse automatique dans un supermarché ! Elle m’énerve pour deux raisons et pour ces deux mêmes raisons, je n’y passerai plus:

1. Primo, c’est la mort des caissières.

Ayant quelques caissières et ex-caissières dans mon entourage, je compatis parce que même si ce n’est pas le métier glamour dont on rêve, c’est un métier qui fait manger. En ces temps de crise,  il est bien dommage de supprimer des emplois, et contrairement à ce que l’on essaie de nous faire croire, ces caisses ne sont pas plus rapides. Une fois sur deux, un article ne passe pas et on est obligé d’appeler la caissière de garde ( celle qui vérifie que tout fonctionne bien et que l’on n’essaie pas de sortir discreto avec un article. Je trouve regrettable qu’il y ait de moins en moins de contact humain, comme les billets d’avion qu’on enregistre en ligne et qu’on récupère à une borne à l’aéroport. La sortie au supermarché est pour certaines personnes, le seul moment de la journée où elles auront un contact humain. Vous voyez sûrement de qui je veux parler, toutes ces personnes retraitées qui font leur courses le samedi après-midi ou le dimanche matin alors qu’elles ont toute la semaine pour le faire, ou bien ces personnes très âgées qui sont présentes dès l’ouverture tous les jours, parce qu’elles achètent juste pour la journée. Pour ces dernières, on peut comprendre que les courses peuvent être lourdes à porter et il vaut mieux qu’elles continuent d’aller faire les courses à pied et laissent leur voiture au garage pour la sécurité de tous les piétons. Plus ça va, plus je privilégie pour toutes mes courses les magasins où il y a du contact humain, où les vendeuses s’occupent vraiment des clients, conseillent, et font leur boulot de servir les clients le plus honnêtement possible. Heureusement cela existe encore mais ça a un prix … Bref je deviens un peu une bourgeoise qui aime bien se faire servir, non en fait je n’ai jamais eu de problèmes à me faire servir. Oh toi grand maître des riches, je suis prête à l’être, j’ai déjà l’attitude et les réflexes, manque plus que les biftons, l’essentiel en fait.

L’Homme, je précise que c’est lui, sinon il va dire que je m’approprie son côté « je suis au fait des actualités », a entendu qu’au Japon par pénurie de main d’oeuvre, ils utilisaient des robots humains, mais qu’ils n’avaient pas de bouches pour éviter les revendications … Ils pensent à tout ces nippons !

2. Secundo, je commence en avoir marre de m’entendre demander si j’ai un sac cabas, parce que je n’en ai pas ! Et que j’en voudrais bien un pour cet été …

Je lorgne depuis quelques années, le sac Miro de Caroll et notamment celui là:

sac cabas miro caroll 130 E

Et sinon, je voudrais bien le très classique cabas grand modèle Vanessa Bruno, celui en lin avec les paillettes, cabas lin et paillettes vanessa bruno 185ESeulement le prix me rebute un peu. Je le trouve cher pour un sac d’été que je traînerai en sac de tous les jours. Je ne suis pas sûre que le lin tienne des années … Bref ce ne serait pas un achat utile, et depuis que je suis mère j’essaie de ne faire que des achats plaisirs-utiles- budget respecté. Mais il me fait sacrément de l’oeil, c’est le problème. Etant une fille du sud, du midi en plus, et une blogueuse avertie, je me dois d’avoir ce côté blingbling mode que toute la France, l’Europe, le monde nous envie. Bon je vais le rajouter sur ma wishlist anniversaire, oui je suis une adepte des listes ( to do list, wishlist noël, anniversaire, liste de courses également). Faire des listes est vraiment utile même si cette attitude prête à moquerie, cela sert à ne pas rentrer à la maison avec tout sauf le truc hyper important dont on avait besoin ! Ah vous rigolez moins … Bref je vais demander  un sac cabas en lin / toile jute, à moins que j’essaie de m’en fabriquer un de mes petites mains, avec un détail en plus qui le rendrait encore plus beau … (soupir et idée lumineuse) ! Je pourrai qui sait devenir créatrice de sac cabas, il faudrait cependant que j’invente un modèle un peu plus original pour éviter de me faire attaquer pour contrefaçon ou alors pour modèle trop ressemblant.

Poster un commentaire

Classé dans Mode

Bulles d’évasion

L’Homme me reproche souvent mon penchant pour les séries télés. Je ne suis pas accro à toutes les séries télé, mais il est à noter que certaines séries sont vraiment bien faites et valent certains films et mêmes certaines sagas cinématographiques. On est actuellement bien loin des sitcoms des années 90. Une série télé est un peu comme un bon bouquin qu’on a plaisir à retrouver. On se languit de savoir ce qu’il va se passer, on rentre facilement dedans et surtout ça dure. Et si l’on s’impatiente trop, il y a souvent les livres pour nous faire patienter et qui nous permettent ensuite de briller en soirées, « Ah moi je trouve que dans la série, ils ont oublié un peu tel personnage. Celui-ci perd de sa prestance à la télé, c’est dommage. Et patati et patata … » On peut même se payer le luxe de faire des commentaires sur la mise en scène et sur l’adaptation alors qu’on n’y connait pas grand chose en cinéma. Enfin pas moi, j’ai eu des cours d’interprétation et d’analyse à la fac et j’ai même fait un travail de recherche sur un décalogue qui m’a valu quelques éloges et une excellente note. Non je ne me la raconte pas, c’est vrai je vous l’assure, si vous ne me croyais pas, je vous passe mon travail pour que vous le lisiez, mais n’allez pas râler que vous vous endormez sur les 30 pages écrites de ma plume, parce que pour tout comprendre, il faut voir les 12 heures, environ, de film en VOST, il n’y a jamais eu de doublage … Eh eh eh, on fait moins le malin ou la maline.

Pour en revenir aux séries, on s’attache aux personnages, on s’évade dans un autre monde, dans une autre réalité. Il y a pleins de séries plutôt bien faites en ce moment qui se laissent aisément regarder et vous rendrons peut-être accro. En voici quelques uns que j’affectionne ces derniers temps:

  • Real Humans se déroule dans une Suède pas si future que ça, où il y a des Hubots ( human  robot) qui sont les bons à tout faire des humains ( dans tout les sens du terme, si vous voyez ce que je veux dire …). Alors que certains hubots s’organisent pour acquérir leur liberté et semblent avoir des sentiments, des humains s’insurgent contre ces robots qui finiront par prendre la place des hommes. On y parle étique, sexualité, liberté, tolérance etc… C’est une série suédoise plutôt bien faite.real humans
  • Whitechapel est la vie d’un commissariat dans le célèbre quartier où sévit Jack l’éventreur. Il y a toujours d’horribles crimes, et l’inspecteur principal est jeune et, plein de tocs et de névroses, ses inspecteurs sont eux cyniques. La police est corrompue, bref c’est noir et très bien fait. Inutile de préciser que la série est anglaise.Whitechapel
  • Game of Thrones, le trône de fer, ma chouchoute du moment ! C’est de l’héroic fantasy épique où se mêlent des intrigues politiques et des vengeances liées aux jeux du pouvoir sous fond de fantastique et de surnaturel auquel les personnages ne semblent plus vraiment croire mais qui existe bel et bien toujours. On suit les aventures des familles des maisons, qui font alliances ou se font la guerre. Toutes poursuivent un seul but : avoir le pouvoir et régner. Pour vous aider voici un petit récapitulatif qui circule sur le net.

Game-of-Thrones-Infographic-Full-Screen

Attention la série s’adresse à un public très averti, scènes de sexe et scènes de combats ou de tortures, âmes sensibles s’abstenir. L’action se passe dans une sorte de Haut Moyen-âge fantastique rempli de clins d’œil / références à l’histoire et aux légendes germano-antiquo-celtiques ( je pourrais en faire un article tellement s’en fourmille et ça crève les yeux !), et truffés de métaphores. La psychologie des personnages est à mon sens très recherchée, tous les personnages ont leur part d’ombre. Aucun n’est tout gentil ou tout méchant, sauf peut-être Geoffrey qui est lui, un vrai méchant: un pervers narcissique sadique ; après 2 saisons, je ne lui ai jamais trouvé de circonstances atténuantes, je n’aime pas ce personnage mais il a son importance. Les acteurs sont beaux, pleins de testostérone, les costumes très travaillés, les personnages féminins sont loin d’être des faire-valoir ni même qu’un plaisir visuel pour les spectateurs masculins,  au contraire les femmes sont fortes, existent et tirent leur épingle du jeu dans cet univers misogyne, les paysages sont magnifiques, les effets spéciaux plutôt bien faits et les images travaillées. C’est une production HBO qui a aussi produit Sex and the city et l’excellente série Rome ( dans le même style ).game of thrones

  • The walking dead, est tout simplement l’adaptation série de la bd éponyme, avec quelques variantes mais le topo est le même: les mort-vivants ont tout envahi et dévorent tout ce qui vit. Le héro, un ranger américain essaie de survivre tant bien que mal à cette apocalypse. Le sous-titre  » fight the dead, fear the living » résume bien l’atmosphère de la série, il faut aussi craindre les vivants. L’âme humaine et l’instinct de survie  avec toutes ses bassesses. Inutile de préciser que la série est à déconseiller au moins de 16 ans et aux âmes sensibles …

    The Walking Dead - Season 3 - Poster Art - Frank Ockenfels/AMC

    combats les morts, crains les vivants.

Poster un commentaire

Classé dans Sans catégorie parce qu'on ne peut pas tout mettre dans des cases, Un peu de culture

La tradition du 18 mai

Le 18 mai, n’a rien d’exceptionnel sauf pour moi, et pour la Mini, parce que c’est son anniversaire. Chaque année, je lui fais son gâteau d’anniversaire, c’est une tradition que j’ai instauré dont j’ai déjà parlé et qui j’espère se perpétuera dans la famille. Plus tard on se rappellera de moi pour cette raison. Cette année n’échappe pas à la règle, même si la mauvaise mère que je suis abandonne ses filles pour aller enterrer la vie de jeune fille de l’élue du coeur de Frérot, en plus elle n’est sûrement plus une jeune fille, mais bref on s’en fout, c’est une occasion comme une autre de faire la fête entre filles majeures ! Et ça ne se rate pas … Je m’absente cependant juste l’après-midi et la soirée, la Mini soufflera donc ses 5 bougies, déjà, à midi.

Le gâteau de cette année est donc un fraisier au chocolat 🙂

IMG_20130517_140616 IMG_20130517_140604 IMG_20130517_140548

Pour celles ou ceux que ça intéresse la recette est hyper simple à réaliser :

Faire une génoise au chocolat: mélanger ensemble 100g de farine, 50g de cacao Van houten, 125g de sucre, 1 sachet de levure et 3 oeufs, puis mettre dans un moule à manquer et laisser cuire au four 30 min à thermostat 6. La sortir et la démouler dès que c’est cuit. Ne pas oublier de se munir de maniques pour ne pas se brûler les doigts.

Pendant que la génoise cuit s’occuper de laver 300g de fraises et faire la chantilly ( crème fraîche + sucre battus ensemble, au batteur électrique, ça monte mieux)

Couper la génoise sortie du four en deux puis la farcir de chantilly et d’environ la moitié des fraises coupées.

Refermer le gâteau et le couvrir du restant de chantilly et de fraises.

Réserver au frais pendant minimum 6 heures

Manger avec ou sans modération suivant votre appétit !

2 Commentaires

Classé dans Cuisine, Ma vie de Maman

Le bon plan du mois à ne pas rater

Ce mois ci, le magazine Glamour offre un produit clarins. Pour 2 euros vous aurez votre Glamour plus un produit Clarins taille voyage. Il y a :

  • la crème désaltérante 15ml,
  • le masque crème anti-soif 15 ml,
  • le gommage exfoliant peau neuve 30ml,
  • le baume après-soleil régénérant 30ml,
  • le gloss prodige 04 en miniature,
  • et l’éclat minute embellisseur lèvres 01 en miniature.

Si mon calcul est bon, vous pourrez avoir pour 3 Glamour achetés soit 6 euros, 45 ml de la crème désaltérante alors qu’elle coûte 50 euros les 50 ml dans le commerce ! Pour les autres produits c’est beaucoup moins intéressant, ils coûtent moins chers et grâce aux promos récurrentes des parfumeries, ce n’est pas la peine des s’embêter à acheter une dizaine de Glamour ! Par contre c’est un bon moyen pour les tester, parce que je ne sais pas vous mais, moi je trouve qu’ils sont de plus en plus radins en échantillons dans les parfumeries …

1 commentaire

Classé dans Beauté

Luminothérapie

La lumière est quelque chose de primordial pour l’homme. Grâce à la lumière du soleil nous fabriquons de la vitamine D, essentielle à notre bonne santé. Dans les pays du Nord de l’Europe, ils font même des cures de luminothérapie, pour pallier aux nuits d’hivers trop longues et à la dépression hivernale. En ce moment, j’en manque cruellement, de soleil, pas de vitamine D. Mon obsession pour les soins lumineux vient peut-être de là ou alors de ma fatigue accumulée et de mon teint tout brouillé et moche depuis le mois qui a précédé la naissance de la Puce.

Je teste recherche donc le produit miracle qui me ferait le teint lumineux et glowy de jeune fille en fleur que je ne suis plus, même si l’on m’appelle toujours beaucoup plus mademoiselle que madame. Je me demandais d’ailleurs si c’était parce que je fais jeune ou si je suis tellement moche que l’on ne peut penser que je puisse être mariée. L’Homme a trouvé cette idée très saugrenue, qui pourrait avoir une telle pensée envers quelqu’un ? Je fais donc jeune et pas mon âge. Cela m’énerve parfois souvent et je trouve me décrédibilise au travail. Je dois toujours prouver que j’ai de l’expérience et que je ne suis plus une débutante. Je ne vais pas trop me plaindre, il est loin le temps où l’on me demandait ma carte d’identité, pour boire de l’alcool, pensant que je n’avais pas l’âge requis. On pense juste que j’approche la trentaine alors que je l’ai entamé. Je pense que dans 10 ou 20 ans, je remercierai mon patrimoine génétique.

Après avoir acheté le fond de teint healtymix de Bourjois, l’Homme m’a offert en cadeau de naissance, le coffret Lumineux de Clarins ( crème hydratante jour et nuit + lotion exfoliante + sérum). Il est vrai que depuis mon séjour aux USA ( qui remonte cependant à une dizaine d’années) et ma collocation d’un an avec une américaine, j’ai « ramené » adopté quelques unes des obsessions de toutes américaines lambda, comme la recherche du teint parfait et glowy, et de beaux cheveux sains, mais pas celles des ongles longs ou de la french manucure, qui n’a que le nom de français.

Lors de mon voyage à Saint Malo, à l’aéroport, j’ai du jeté devant le monsieur de la sécurité mon eau micellaire parce que le contenant dépassant les 100ml, même s’il devait rester à tout casser 50 ml de produit ! J’ai donc du racheté dans l’urgence un démaquillant yeux et visage dont le contenant faisait moins de 100ml. Je n’avais pas envie de me séparer de nouveau d’un produit de beauté. Je n’ai trouvé que la gamme Immortelle de L’Occitane, ce qui tombait bien car cela faisait un moment que j’avais envie de la tester.

Et si avec tout ça je n’ai pas un joli teint de jeune fille …

1 commentaire

Classé dans Beauté