La nulle que je suis … ( oui parce qu’en réalité, je ne suis pas parfaite)

vient de s’apercevoir que l’inspecteur Wallander, que j’adore en série, n’est autre que le héro de Henning Menkel que j’ai toujours boudé, je ne sais pour quelles raisons. Les titres ne m’attiraient pas, la couverture ne m’inspirait pas, bref des raisons débiles, n’ayons pas peur des mots. Je ne me suis jamais lancée dans la lecture de ses romans alors que j’ai regardé avec délectation la série télé !

Dans tous les cas, le temps subitement froid me donne une irrésistible envie de lire et de me replonger dans de bons gros livres accompagnés d’un thé aux épices de Noël ( cannelle, clou de girofles, écorces d’orange, anis étoilé …) et, de flémarder devant de beaux livres de peinture ou de mode. Mes finances ne me permettant pas de dévaliser mon libraire, comme je le voudrais, je vais aller dévaliser mes parents, leur glisser quelques idées et, relire certains livres qu’on ne se lasse pas de relire (très rare chez moi, cela ne marche qu’avec la grande littérature). Je ne m’étalerai ni sur l’état lamentable de mes finances ni même sur ma vie professionnelle quasi-inexistante, car cela ne servirait qu’à montrer mon aigreur actuelle, que je ne fais partager qu’à mes proches. J’espère bien rebondir, j’ai cet espoir secret que ma roue tourne ENFIN.

C’est donc en regardant Merlin sur TF1, pleins d’anachronismes et dont les scénaristes ont pris énormément de liberté, trop à mon goût de puriste, que j’ai décidé de ressortir le Lancelot  d’Ulrich von Zatzikhoven. Si le coeur ou la motivation m’en dit, je zieuterai la version en mittelhochdeutsch, l’histoire de faire marcher mes neurones et de me rapeller que j’ai un DEA et que j’ai jadis présenté l’agrégation externe sans grand succès malheureusement.

Comme je suis une fille prévoyante, j’ai toujours un livre non lu d’avance chez moi, ou quelques livres commencés et jamais finis qui traînent. Je ne suis jamais à court de lecture et heureusement, car c’est comme être à court de fond de teint ou de crèmes hydratantes, c’est quelque chose d’extrêmement angoissant, digne d’un Hitchcock.

Mon prochain livre est donc Karoo de Steve Tesich, que j’ai eu pour mon anniversaire mais que je n’ai pas encore pris le temps de lire, livre assez noir.

Sinon dans ce que j’ai envi de lire : il y a tous les livres d’Elif Shafak, auteur franco-turque, découverte au printemps dernier. J’ai adoré Bonbon palace, que j’ai trouvé très bien construit et très riche :

Rosa Candida , je sais que je ne suis pas très en avance mais cela fait plusieurs mois que ce livre me fait envie, il a à priori, tout pour me séduire, déjà il se passe en Islande …

 

 

 

 

 

 

Les morts mystérieuses de l’Histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier J.K.Rowling parce qu’en ce moment elle est ma confiance en moi. Ne chercher pas à comprendre, j’ai dit que je ne parlerai pas de moi !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Sans catégorie parce qu'on ne peut pas tout mettre dans des cases, Un peu de culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s